Comment choisir des bâtons de marche ?

Contrairement à ce que l’on a tendance à penser, les rôles des bâtons de marche ne se limitent pas seulement à assurer notre sécurité et stabilité : employés correctement, ils réduisent également l’impact musculaire en répartissant l’effort sur tous nos membres et soulagent même nos articulations. Ils sont parfaits pour une randonnée avec seulement un sac à dos ou pour un parcours sur terrains accidentés, à condition d’être bien adaptés à votre taille.

La taille : laquelle choisir ?

Vous devez régler la taille des bâtons de marche en fonction de votre propre taille et des terrains de randonnée que vous souhaitez parcourir. Pour tester les bâtons, mettez-vous debout et tenez-les posés au sol, votre coude formant un angle droit. Pour calculer la hauteur adéquate des bâtons, prenez votre taille et multipliez-la par 0,68. Un débutant choisira toujours des bâtons moins grands afin de maîtriser le bon geste.

Quel système de serrage adopter ?

Il existe trois principaux systèmes de serrage pour des bâtons pliables ou télescopiques (dotés d’au moins 2 brins).

– Le verrouillage à vis : système bon marché et facile à utiliser, c’est le modèle le plus courant. Sa hauteur est ajustable grâce à une simple rotation d’un brin sur l’autre. Cependant, il est plus enclin à se dérégler après une utilisation prolongée, et ne convient donc qu’à un emploi occasionnel.

– Le système à loquet : plus cher et plus lourd qu’un système de verrouillage à vis, l’ajustement de sa hauteur se fait par clip précis et rapide. Ce système convient aux randonneurs réguliers.

– Le pliage en Z : onéreux, mais peu encombrant et simple à ranger, il s’agit du système de verrouillage le plus léger et le plus rapide. Malheureusement, sa hauteur n’est pas ajustable.

Y a-t-il d’autres éléments à considérer ?

Outre ces deux principaux critères, vérifiez également les éléments suivants :

– Le nombre de brins : les bâtons de marche à 2 ou à 3 brins sont facilement réglables en hauteur, et conviennent parfaitement aux randonnées estivales et hivernales, que vous décidiez de gravir une montagne ou de parcourir une plaine. Il existe aussi des modèles à monobrins qui sont très résistants, mais non-réglables et pèsent généralement plus lourd.

– Le prix : même s’il est important de comparer les prix, il faut comprendre que la première préoccupation doit résider dans la pérennité du matériel. Privilégiez donc toujours la qualité au prix.

– Le matériau : le poids de vos bâtons dépend principalement du matériau employé à la fabrication ainsi qu’aux accessoires. L’aluminium est le matériau de conception par excellence, car il allie résistance et légèreté.

Acheter de l’équipement pour cheval et cavalier
Zoom sur le Shinrin Yoku : les bienfaits prouvés de la balade en forêt